Orano menu

« Learning expedition » à La Hague

70 futurs ingénieurs ont visité les sites d’Areva La Hague et d’EDF Flamanville pour découvrir l’activité du recyclage et l’atelier démantelé d’UP2 400.
Image Actu
Pour renforcer l’attrait de la filière nucléaire auprès d’élèves ingénieurs d’écoles et d’universités engagés dans une spécialité nucléaire et ainsi disposer des compétences indispensables au renouvellement de nos compétences et au développement de nos activités, la Plateforme France Nucléaire (voir encadré) – regroupant New AREVA, EDF et le CEA – a mis en place un programme appelé « Learning Expedition ». C’est dans ce cadre que le site de la Hague a accueilli les 6 et 7 décembre 2017 70 étudiants issus de l’ENSI Caen, de l’IMT Atlantique (anciennement Mines de Nantes), du Mastère Nucléaire Energie ou du CFA ingénieurs 2000.

Répartis en 2 groupes, ces jeunes ont pu passer une journée dans chacune des 2 installations nucléaires du Cotentin : AREVA la Hague et EDF Flamanville (dont FA3).

Sur la Hague, ils ont pu découvrir l’ensemble du procédé de recyclage avec la visite des ateliers de déchargement, de cisaillage et de vitrification, de la piscine et de la salle de conduite, sans oublier les ateliers démantelés d’UP2 400. Ils ont ainsi pu mesurer la variété des métiers proposés mais aussi les challenges techniques à relever.

A l’occasion d’un dîner-débat organisé en fin de première journée, Pascal Aubret, Directeur de la Business Unit Recyclage, Ségolène Gourion, directrice adjointe d’EDF Flamanville 1&2, et Benoît Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin, ont encouragé les étudiants à rejoindre la filière nucléaire en mettant en avant son avenir et ses perspectives de recrutement. Quant aux étudiants, ils en ont profité pour poser toutes leurs questions sur cette filière sans aucune « langue de bois ».

Deux autres « Learning Expedition » sont déjà planifiées : l’une le 30 janvier en région parisienne, avec la visite des laboratoires du CEA et d’EDF, l’autre en vallée du Rhône les 8 et 9 mars, avec la visite du CNPE de Tricastin, de SET (Société d’Enrichissement du Tricastin), de MELOX et du CEA Marcoule.

Qu'est-ce que la Plateforme France Nucléaire ?
Fondée en 2016 par AREVA, EDF et le CEA, la Plateforme France Nucléaire (PFN) élabore des positions cohérentes pour répondre aux grands enjeux de la filière nucléaire française. Il s’agit d’une instance tripartite d’échanges sur les principaux sujets transverses de la filière en France et à l’international, en particulier sur le volet des compétences.
La PFN vise à améliorer l’efficacité collective des trois entités, notamment pour élaborer une vision partagée des enjeux du secteur sur les moyen et long termes, ce qui contribue à la préparation et la mise en œuvre des décisions prises par le Conseil de Politique Nucléaire autour du Président de la République.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales
J'accepte les cookies