Orano menu

Exercice de sûreté nucléaire à Marcoule les 5 et 6 juin 2018

Les 5 et 6 juin 2018, un exercice de sûreté nucléaire sera organisé sur les établissements du CEA Atalante et d’Orano Melox à Marcoule. L’installation Atalante sera touchée par un événement fictif. L’installation voisine de Melox devra réagir en conséquence.
Image Actu

Le site de Marcoule, inauguré en 1955, a été créé à l’origine par le Commissariat à l’Energie Atomique (CEA) en 1955. Il abrite aujourd’hui quatre entreprises gérant plusieurs installations, et emploie environ 5 000 personnes.

Vérifier les capacités des cellules de crise

L’objectif principal de cet exercice est de tester le fonctionnement, tant au niveau national que local, de l'organisation prévue par les pouvoirs publics et les différents organismes, impliqués dans la gestion d’une situation d’urgence radiologique.

En particulier, l’exercice doit permettre de vérifier la capacité des cellules de crise locales et nationales des organismes impliqués et des pouvoirs publics à échanger des informations entre elles dans le cadre des dispositifs réglementaires en cas de crise nucléaire (diffusion de l’alerte, évaluation technique de la situation, prise et mise en œuvre de décisions, gestion de la communication) aussi bien par les exploitants que par les pouvoirs publics, et d'en tirer des enseignements.

Il s’agira d’un exercice qui vise à éprouver l'ensemble de la chaîne conduisant à des décisions, sans que celles-ci soient réellement mises en œuvre au niveau du terrain.
Seules quelques personnes de la commune de Codolet participeront réellement à l'exercice.
Cet exercice permettra notamment de tester, à partir des réponses apportées suite aux conséquences d’un scénario accidentel, le Plan Particulier d’Intervention (PPI) des installations nucléaires de Marcoule.

À quoi sert un Plan Particulier d’Intervention ?

À partir d’une étude des risques, le PPI définit les mesures et les secours que les pouvoirs publics doivent mettre en œuvre lorsqu’un incident, ou accident, se produit et risque d’entraîner des conséquences néfastes pour les populations riveraines, leurs biens et leur environnement.

Le PPI de Marcoule a été approuvé par arrêté préfectoral le 14 mai 2014, suite aux enseignements tirés de l’exercice du 29 avril 2010 et après consultation des communes concernées.

Le PPI concerne une zone située dans un rayon de 10 km autour de l’installation, comprenant 25 communes incluses dans deux départements : le Gard (18 communes) et le Vaucluse (7 communes) soit une population totale de 100 000 habitants.

Plus d’info dans notre vidéo sur la chaîne Youtube Orano

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales
J'accepte les cookies