Orano menu

Démantèlement : les atouts d’Orano à l’international

Le démantèlement de centrales nucléaires est une opération longue qui éloigne les exploitants de leur cœur de métier.
Demantelement_dossier-de-presse_full

Orano cumule les expertises, les savoir-faire et les technologies propres au déploiement de projets de démantèlement fiables, conjuguant la maîtrise des coûts et des risques.

Depuis plus de 40 ans, Orano a participé à quelques 160 projets de type D&D (Démantèlement et Déclassement ) dont 64 centrales nucléaires dans le monde. En exportant son expérience, le groupe entend accompagner ses clients face à l’enjeu industriel majeur que représente le démantèlement de réacteurs et d’installations nucléaires ainsi que la réhabilitation de sites dans le monde entier, à commencer par l’Allemagne, les Etats-Unis, le Royaume-Uni et le Japon.

Le démantèlement de réacteurs

La force du modèle intégré d’Orano

Au cours de ces 5 dernières décennies, Orano a démontré sa capacité à innover, à développer des briques technologiques, notamment autour de la découpe des équipements internes de la cuve, des cuves et le démantèlement de la boucle primaire impliquant une gestion optimisée des déchets. En agrégeant ces briques, le groupe a conçu des solutions intégrées à même de faire face aux situations les plus complexes et de répondre aux exigences de sûreté les plus élevées. Ce modèle intégré distingue clairement Orano sur ce marché. Il propose des prestations sur l’ensemble des étapes de démantèlement ainsi qu’une véritable expertise dans la gestion de projet et le pilotage des interfaces complexes. Cette approche permet de générer plus de performance et une réduction des coûts pour les opérateurs.

150-reacteurs-fin-de-vie_fr

De la découpe à la gestion des combustibles usés

En Allemagne. Après la décision du gouvernement allemand de renoncer au nucléaire, le démantèlement des réacteurs va générer une forte activité dans les prochaines années, une grande majorité des contrats est déjà en cours d’attribution. La solution technique proposée par Orano autour de la découpe des équipements internes de la cuve et des cuves est éprouvée en un véritable business model. Ce dernier est désormais mis en œuvre par une nouvelle filiale : « Orano Decommissioning & Services GmbH » qui a remporté 2 contrats significatifs en 2017 grâce à cette expertise.

Orano propose également des solutions de gestion de combustibles usés, qui est la première et la plus délicate étape dans le démantèlement de réacteurs. Ces solutions exhaustives et flexibles sont adaptables à l’ensemble des besoins, depuis le déchargement jusqu’au stockage final : conditionnement, transfert, transport, entreposage, recyclage et stockage.

Démantèlement global

Aux Etats-Unis. Avec une douzaine de réacteurs à l’arrêt, le marché américain constitue un potentiel très important dans les activités de démantèlement, les électriciens privés sollicitant l’expertise d’Orano autour d’une prestation de démantèlement global.

En février 2017, Orano  et les spécialistes américains de la démolition NorthStar ont créé une nouvelle société de démantèlement conjointe, « Accelerated Decommissioning Partners » (ADP), qui prévoit d’acquérir la propriété complète et permanente des actifs de démantèlement, y compris le combustible nucléaire irradié. ADP vise à fournir une solution de démantèlement finale « clés en mains » à l'opérateur initial et à apporter des réponses technologiques, réglementaires et financières dans le but de réduire les durées et les coûts des projets. Cette optimisation des stratégies de démantèlement pourrait mener au démantèlement et à la décontamination (D&D) des centrales nucléaires américaines dans les cinq ans suivant leur fermeture.

ADP déploiera également de nouveaux outils pour effectuer la segmentation interne du réacteur en parallèle du transfert des combustibles usés grâce à des technologies innovantes d’entreposage à sec (NUHOMS © ORANO). Ces technologies comprennent des outils sous-eau actionnés à distance pour segmenter les pièces de réacteurs et, ainsi, optimiser le chargement dans des colis de déchets répondant aux exigences réglementaires pour le transport et l’évacuation du site.

Fort de cette expertise, Orano a remporté en 2017 le contrat de démantèlement des internes et de la cuve du réacteur de Vermont Yankee en sous-traitance de NorthStar.

15-ans-demantelement_fr
phases-projet-demantelement_fr

Le démantèlement des installations du cycle

L’expérience unique d’Orano dans la conception, l’exploitation, la mise à l’arrêt et le démantèlement de sites nucléaires en France, s’est notamment démontrée sur les sites de Cadarache, Pierrelatte, Marcoule et l’usine UP2-400 de la Hague. Sur ce marché du démantèlement des installations du cycle du combustible nucléaire, les interventions requièrent un degré de technicité élevé en raison de l’ancienneté des installations (+ de 30 ans). Elles doivent aussi prendre en compte des législations spécifiques à chaque pays. Aux Etats-Unis, Orano intervient à travers ses filiales AREVA Federal Services (AFS) et AREVA Nuclear Materials (ANM). Au Royaume-Uni, le groupe est un partenaire de référence dans les opérations de démantèlement du site de Sellafield (voir zoom 1). A Fukushima au Japon, Orano est sollicité sur le système de traitement de l’eau en amont des étapes de démantèlement et sur la récupération du cœur fondu (« Fuel Debris Removal – FDR  ») en partenariat avec MHI (voir zoom 2).

Royaume-Uni

Orano, partenaire de référence sur le site de Sellafield

Depuis 2009, cinq à dix experts de Orano sont présents sur le site de Sellafield, au nord-ouest de l’Angleterre. Ils accompagnent les équipes de Sellafield Ltd qui doivent poursuivre et accélérer la transformation de leur activité, de la production au démantèlement des installations.

Il s’agit d’un défi majeur pour le plus grand site nucléaire d’Europe qui regroupe près de 1 000 installations dont sept réacteurs nucléaires, tous en cours de démantèlement, trois usines de retraitement dont deux encore en fonctionnement, une usine de production de combustibles MOX – à l’arrêt depuis 2011 – sans compter de nombreux silos et piscines d’entreposage de combustibles et déchets nucléaires, parmi les plus anciens au monde.

La relation de confiance établie ces dernières années avec Sellafield, qui mobilise plus de 60 % des budgets de démantèlement au Royaume-Uni, fait d’Orano un partenaire reconnu de l’ensemble des acteurs et décideurs britanniques, dont la Nuclear Decommissioning Authority, institution publique en charge de tous les programmes de démantèlement et bien sûr le gouvernement britannique.

Japon

Une assistance stratégique sur le site de Fukushima

Depuis plus de 50 ans, Orano développe une expérience unique d’intervention en zones nucléaires inaccessibles. Les interventions télé-opérées sont, par exemple, le quotidien des équipes de la Hague et de MELOX. Le déploiement et la mise en œuvre de moyens robotisés figurent au cœur des projets de démantèlement des anciennes usines de Pierrelatte, Cadarache, Marcoule, UP2-400 de la Hague. Cette capacité, connue et reconnue par l’ensemble des acteurs de l’industrie nucléaire à l’international, intéresse en particulier le Japon avec qui Orano poursuit une longue et profonde relation depuis 40 ans.

Orano, l’expertise de la post-urgence

Orano était présent auprès des équipes de Fukushima depuis les tous premiers jours qui ont suivi la catastrophe et a contribué à la stabilisation de la situation. Afin d’accentuer sa capacité d’assistance, Orano a créé la co-entreprise ANADEC avec la société japonaise ATOX. A elles deux, elles combinent leurs expertises : le savoir-faire et l’excellence technologique d’Orano associés à la forte présence locale et au management des opérations sur le terrain d’ATOX.

Ainsi, Orano est en relation quotidienne avec l’ensemble des responsables du programme Fukushima, l’opérateur, les principaux groupes industriels, les institutions publiques et le gouvernement, que ce soit en tant qu’acteur majeur du nucléaire à l’international ou via ANADEC, au plus proche du terrain.

Reprise à sec des combustibles de cœurs

 

"Aujourd’hui l’attention porte principalement sur le scénario de reprise des combustibles des cœurs des réacteurs 1 à 3. Nous avons des premiers éléments de décision très positifs qui mettent en avant une solution de reprise à sec par le côté, ce qui est précisément la solution que nous développons avec notre partenaire MHI. Si cette décision se confirme Orano sera, grâce à son expertise, au cœur du projet le plus délicat du nucléaire dans le monde."

Arnaud Gay, Directeur des Opérations à l’international

 

Le projet qui comprendra des phases d’étude, de caractérisation et d’opération de reprise pourrait démarrer dès 2018 et durer plusieurs années, sans doute au-delà de 2030.

demantelement-international_fr

De nouveaux succès pour Orano

Allemagne

  • Selon un contrat signé en juillet 2017 avec Vattenfall GmbH, le consortium Orano -EWN va démanteler et conditionner les composants internes de la cuve des réacteurs des centrales de Krümmel et de Brunsbüttel. Les travaux doivent s’achever en 2022. La découpe et le conditionnement des déchets du cœur et des internes de la cuve s’effectueront sous l’eau. Des technologies éprouvées, ainsi qu’un robot spécialisé seront utilisés pour renforcer l’efficacité et réduire le temps d’intervention.
  • EnBW a sélectionné en octobre 2017 le consortium Orano Decommissioning and Services GmbH-EWN pour démanteler les internes des réacteurs des centrales nucléaires de Philippsburg II et Neckarwestheim II. Le groupe va démanteler les composants internes de la cuve, les segmenter et les conditionner, ainsi que les déchets du cœur du réacteur. Le consortium travaille sur un processus d'échantillonnage et de caractérisation des déchets afin d’optimiser les opérations de segmentation et de conditionnement.
Ces deux derniers succès remportés en 2017 à l’issue de compétitions internationales sont les fruits du travail de Recherche et Développement entrepris par Orano au cours des dernières années. L’utilisation d’équipements télécommandés et de processus semi-automatisés a permis de prendre une place majeure sur un marché extrêmement concurrentiel.

États-Unis

Orano a signé en juillet 2017 un contrat avec le groupe NorthStar, spécialisé dans l’assainissement et le démantèlement des installations nucléaires aux Etats-Unis. Ce contrat porte sur la découpe et le conditionnement de la cuve et des composants internes de la cuve du réacteur à eau bouillante de Vermont Yankee (Etat de Vermont). Orano assurera également le transport des éléments conditionnés en colis de déchets ultimes vers un site de stockage dédié.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales
J'accepte les cookies