Orano menu

Parcours d’un expert tout terrain

Energique et déterminée, Delphine Labroche a exercé des responsabilités de management au sein de plusieurs entités d’Orano. De ses débuts d’ingénieur Méthodes Laboratoires à Melox à son poste actuel directrice d’entité opérationnelle au Tricastin, elle inscrit sa trajectoire dans une dynamique d’évolution constante.
Camp d'exploration de Dariganga en hiver. Camp d'exploration de Dariganga en hiver. © Orano
J’aime bouger, découvrir des environnements différents.

Parcours d'un expert tout terrain

  • Doctorat en Science et Génie des Matériaux.
  • Ingénieur Méthodes Laboratoire, Melox.
  • Responsable de l’unité Méthodes Contrôle Qualité, Melox.
  • Responsable du service Exploitation Assemblage, Melox.
  • Responsable du service Logistique Opérationnelle, Melox.
  • Business Manager, Orano TN, Secteur Réacteur de recherche.
  • Responsable des opérations, Amalis, Tricastin.
  • Directrice d’entité opérationnelle, Tricastin.

Tête chercheuse aimant les défis au quotidien

À 11 ans, captivée par un prospectus du CERN, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, Delphine veut « casser des particules ». Curieuse, elle aime comprendre le fonctionnement des choses. Cet intérêt précoce ne se dément pas. Après un diplôme d’ingénieur, elle enchaîne avec un DEA en sciences des matériaux, puis une thèse sur l’enrichissement de l’uranium financée par le CEA et la Cogema, à Pierrelatte dans la Drôme.

Si elle a une tête bien faite, Delphine est aussi une femme de terrain qui a besoin d’actions et de défis quotidiens. Elle se sait plus faite pour la recherche appliquée que la recherche fondamentale. À la fin de son doctorat, elle va voir  la direction des ressources humaines de la Cogema. Officiellement, il n’a pas de poste à pourvoir, mais sa détermination parvient à le convaincre : elle sort de l’entretien avec deux propositions.

Des débuts stimulants à l’usine de Melox

En septembre 2000, la jeune femme démarre comme Ingénieur Méthodes Laboratoire à l’usine Melox. Le site possède une expertise reconnue dans la fabrication d’assemblages de combustibles et ses collaborateurs en tirent une légitime fierté. L’environnement, propice aux échanges et au partage, est porteur pour les jeunes recrues.

À peine embauchée, Delphine soutient sa thèse de doctorat en présence des membres de sa nouvelle équipe venus l’encourager. À leurs côtés, elle apprend le métier, noue des liens personnels durables. Son N+3 d’alors deviendra même quelques années plus tard le parrain de son fils. Professionnellement, elle grimpe vite les échelons. Deux ans à peine après son arrivée, elle est promue Responsable de l’unité Méthodes Laboratoire.
Sur Melox, la bonne opportunité d’évolution s’est toujours présentée au bon moment.

Une appétence forte pour le management opérationnel

Delphine a besoin de changer régulièrement d’environnement pour donner le meilleur d’elle-même. Orano lui en donne l’opportunité. En onze ans à Melox, elle couvre l’ensemble de ses activités de production et de planification. Tour à tour Responsable de l’unité Méthodes Contrôle Qualité, du service Exploitation Assemblage puis du service Logistique Opérationnelle, elle développe une vision globale du fonctionnement de l’usine. Et affirme son goût pour les responsabilités opérationnelles.

Après un passage par Orano TN où elle s’occupe du transport des déchets dans le monde entier, elle retourne à l’opérationnel avec Amalis sur le site de Tricastin pour manager l’équipe de soutien de l’exploitation des installations clients.
  • 18 ans chez Orano.
  • 11 postes différents.
  • 5 sur Melox.
  • 1 chez Orano TN.
  • 1 chez Amalis.
  • 1 chez STMI.
  • 1 langue parlée : anglais.

En charge d’un contrat hors du commun pour Orano TN

Delphine garde un souvenir mémorable de la mise en place d’un contrat de livraison de combustible pour un réacteur de recherche construit en Jordanie par une entreprise coréenne. Orano TN l’envoie sur place pour discuter du projet : ce sera une expérience inédite et surprenante, qui l’a profondément réjouit.

En Jordanie, entourée de responsables de l’armée et des services secrets, elle négocie avec ses interlocuteurs coréens et jordaniens, des modalités techniques du transport de matériel nucléaire… Alors que la Jordanie ne possède aucune réglementation d’état sur le sujet. Une mission peu commune pour une ingénieure française entrée dans le nucléaire par les « Méthodes Laboratoires ». Une expérience qui démontre la diversité des parcours possibles au sein de la filière.
Lieu : Jordanie
Enjeux : négocier un contrat de livraison de combustibles pour un réacteur de recherche
Interlocuteurs : le producteur français, le constructeur coréen, les responsables du réacteur de recherche et les autorités jordaniennes
Difficulté : absence de réglementation locale sur le transport de combustibles nucléaire

Un besoin de renouvellement assouvi au sein d’Orano

Delphine assure la direction de site à Tricastin depuis le 1er janvier 2018. Elle y manage 240 opérateurs issus de la fusion des entités PNS-STMI-Amalis-MSIS. Une aventure humaine et technique comme elle les aime : « Il y a une histoire à écrire, une nouvelle entreprise à construire, un esprit d’équipe à forger, des savoir-faire à perfectionner. »

Nommée manager jeune Delphine a gagné de l’expérience dans chacun de ses postes sans renoncer à sa soif de découvertes et a bénéficié d’un solide accompagnement en interne. Avec le temps, elle a appris à se ménager davantage de temps de récupération. Pour elle, Orano est synonyme de multiples autres opportunités à venir. Et elle compte bien les saisir pour explorer de nouveaux environnements.
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies. Pour plus d’informations, gérer ou modifier les paramètres des cookies sur votre ordinateur, lisez notre Politique Cookies dans nos mentions légales
J'accepte les cookies